Nous connaissons et pratiquons, en famille puis en couple, les chambres d’hôtes depuis 1983. Nous nous apprécions cette formule pour la qualité des échanges, la diversité culturelle rencontrée et l’originalité de chaque maison qui a l’âme de ses propriétaires.

Suite à la reconversion professionnelle de Corinne, nous trouvons et achetons notre maison pour réaliser notre projet, en 2002. La rénovation des espaces a lieu de début janvier à début juin 2003,
L’ouverture le 2 juillet 2003 est le départ d’une belle histoire.

Corinne pratique yoga, pilates, est tournée vers le bien-être, les plantes, les fleurs sauvages qu’elle intègre volontiers avec parcimonie dans sa cuisine en table d’hôtes, aime beaucoup lire, la musique, la calligraphie, cuisiner et inventer de nouvelles recettes.
Rémi est adepte du badminton depuis de nombreuses années, est musicien dans l’âme, aime la photo.
Ensemble nous aimons la randonnée, la danse, la nature et sommes fans de la Corse.

Notre plaisir, en ouvrant notre cœur et notre maison, est de partager la table d’hôtes avec nos visiteurs, de leur faire découvrir notre région et ses produits, d’échanger avec eux en profitant de savoureux moments de convivialité. Au fil du temps, de belles amitiés se sont nouées et l’aventure continue !

maison-hotes

Nous avons créé l’espace salle à manger-salon et notre cuisine dans l’ancien atelier de tissage.
Nous avons conservé l’ouverture d’origine, le shed qui donne une belle dimension à la pièce et une magnifique lumière valorisée par les tons ocre et jaune des murs.
En récupérant les galets de la mangeoire de l’étable, nous avons réalisé un grand bac à plantes. Celles-ci, bénéficiant de la lumière et de la chaleur de la pièce, habillent tout un mur jusqu’au plafond…à plus de 5 mètres !
Dans cet environnement chaleureux, vous pourrez deviser, lire ou utiliser les jeux de société dans le salon, au coin du poêle, ou exercer vos talents d’artistes si vous êtes musicien, une guitare et un piano sont à disposition.

Une pièce de détente vous attend à l’étage au-dessus des chambres.
Vous pourrez lire, vous détendre, vous reposer, jouer aux échecs, faire de la musique….
Nous mettons à votre disposition :
Un espace modulable pouvant accueillir en réunions une dizaine de personnes pour des mini-stages, des soirées ou week-end à thèmes….
Un coin cocon pour lire, bavarder, vous détendre…
Des coins jeux, pour les enfants, les adultes…
Un petit coin pour les musiciens … 

Présentation du tissage, patrimoine local, que vous pourrez mieux découvrir au Musée du Tisserand Dauphinois
Nous proposons la location de la salle de la bibliothèque pour des mini-séminaires ou réunions (12 personnes), n’hésitez pas à nous contacter pour les tarifs et les disponibilités.

En campagne, notre maison d’hôtes s’ouvre sur la nature.

Les chambres orientées à l’est vous offrirons de magnifiques lever de soleil sur les montagnes.

La terrasse au bord de la piscine vous invitera à la douceur de vivre.

A l’ouest, une autre terrasse est tournée vers les champs, de maïs, tournesols, blés selon les années…

Nous bénéficions de magnifiques ciels nocturnes et pouvons observer les étoiles filantes et la voie lactée les beaux soirs d’été car nous sommes épargnés par la pollution lumineuse : l’absence d’éclairage public a du bon !

Nous vous proposons de découvrir La Paumanelle et son environnement au fil des saisons

Composée de bâtiments en trois parties, La Paumanelle s’inscrit dans le patrimoine et l’histoire locale.

Bâtie en pisé, maison de terre et de galets du Bas-Dauphiné, l’habitation est la plus ancienne des constructions. Elle a abrité en un temps jusqu’à trois foyers.

La grange, en pisé également, comportait une étable pour les vaches, abritait le foin à l’étage.

Un pressoir au rez de chaussée s’animait au moment des vendanges. Les volailles avaient leur poulailler à l’avant de la grange.

A l’origine, les habitants de cette demeure étaient des agriculteurs qui vivaient de la vigne, de cultures et de leurs bêtes.

Lors de la révolte des Canuts, qui travaillaient pour les industriels de la soie à Lyon, les soyeux ont amené dans la région les métiers à tisser, afin de continuer à produire leur tissu en trouvant de la main-d’œuvre qui acceptait de réaliser le travail pour un salaire modique.

C’est ainsi que, de fil en aiguille, l’atelier de tissage s’est construit.

Tout d’abord une première partie « la dent » où se trouve la verrière, ensuite une deuxième partie est venue s’accoler à l’habitation.

L’ensemble pouvait alors abriter jusqu’aux années soixante-dix, cinq métiers à tisser.

Avec l’apparition des machines et des tissus synthétiques, l’industrie du tissage a décliné, les métiers ont disparu des foyers.

En Janvier 2003, nous avons débuté les travaux de réhabilitation de la grange, afin d’y aménager 3 chambres d’hôtes.

C’est ainsi que l’écurie et le fenil ont laissé place à La Dent du Chat…

Une partie de la grange a vu naître La Chambre Belledonne…

L’autre partie a laissé une grande place pour que s’épanouisse la Chambre Chartreuse.

Le 2 juillet 2003, après 6 mois de travaux, nous ouvrons La Paumanelle. Nous créons dans l’espace de l’ancien atelier, la salle à manger et le salon, notre cuisine et le hall d’accueil. Notre grande pièce de vie peut rassembler, autour de la table, ou du poêle, les hôtes qui souhaiteront se restaurer ou deviser en toute convivialité.
Nous avons donné à notre maison le nom La Paumanelle, anagramme des prénoms de nos enfants, Emmanuel, Elodie et Pauline.

En Janvier 2006, nous avons débuté la restauration du grenier au-dessus des chambres d’hôtes. Il nous a fallu deux hivers pour amener à son terme nos travaux afin de ne pas perturber l’accueil de nos hôtes.
Fin avril 2007, nous ouvrons la salle de la bibliothèque qui accueille les ateliers et séjours à thème et offre un espace de repos appréciable à nos visiteurs