Nous connaissons et pratiquons, en famille puis en couple, les chambres d’hôtes depuis 1983. Nous nous apprécions cette formule pour la qualité des échanges, la diversité culturelle rencontrée et l’originalité de chaque maison qui a l’âme de ses propriétaires.

Suite à la reconversion professionnelle de Corinne, nous trouvons et achetons notre maison pour réaliser notre projet, en 2002. La rénovation des espaces a lieu de début janvier à début juin 2003,
L’ouverture le 2 juillet 2003 est le départ d’une belle histoire.

Corinne pratique yoga, pilates, est tournée vers le bien-être, les plantes, les fleurs sauvages qu’elle intègre volontiers avec parcimonie dans sa cuisine en table d’hôtes, aime beaucoup lire, la musique, la calligraphie, cuisiner et inventer de nouvelles recettes.
Rémi est adepte du badminton depuis de nombreuses années, est musicien dans l’âme, aime la photo.
Ensemble nous aimons la randonnée, la danse, la nature et sommes fans de la Corse.

Notre plaisir, en ouvrant notre cœur et notre maison, est de partager la table d’hôtes avec nos visiteurs, de leur faire découvrir notre région et ses produits, d’échanger avec eux en profitant de savoureux moments de convivialité. Au fil du temps, de belles amitiés se sont nouées et l’aventure continue !

maison-hotes

Nous avons créé l’espace salle à manger-salon et notre cuisine dans l’ancien atelier de tissage.
Nous avons conservé l’ouverture d’origine, le shed qui donne une belle dimension à la pièce et une magnifique lumière valorisée par les tons ocre et jaune des murs.
En récupérant les galets de la mangeoire de l’étable, nous avons réalisé un grand bac à plantes. Celles-ci, bénéficiant de la lumière et de la chaleur de la pièce, habillent tout un mur jusqu’au plafond…à plus de 5 mètres !
Dans cet environnement chaleureux, vous pourrez deviser, lire ou utiliser les jeux de société dans le salon, au coin du poêle, ou exercer vos talents d’artistes si vous êtes musicien, une guitare et un piano sont à disposition.

Une pièce de détente vous attend à l’étage au-dessus des chambres.
Vous pourrez lire, vous détendre, vous reposer, jouer aux échecs, faire de la musique….
Nous mettons à votre disposition :
Un espace modulable pouvant accueillir en réunions une dizaine de personnes pour des mini-stages, des soirées ou week-end à thèmes….
Un coin cocon pour lire, bavarder, vous détendre…
Des coins jeux, pour les enfants, les adultes…
Un petit coin pour les musiciens … 

Présentation du tissage, patrimoine local, que vous pourrez mieux découvrir au Musée du Tisserand Dauphinois
Nous proposons la location de la salle de la bibliothèque pour des mini-séminaires ou réunions (12 personnes), n’hésitez pas à nous contacter pour les tarifs et les disponibilités.

En campagne, notre maison d’hôtes s’ouvre sur la nature.

Les chambres orientées à l’est vous offrirons de magnifiques lever de soleil sur les montagnes.

La terrasse au bord de la piscine vous invitera à la douceur de vivre.

A l’ouest, une autre terrasse est tournée vers les champs, de maïs, tournesols, blés selon les années…

Nous bénéficions de magnifiques ciels nocturnes et pouvons observer les étoiles filantes et la voie lactée les beaux soirs d’été car nous sommes épargnés par la pollution lumineuse : l’absence d’éclairage public a du bon !

Nous vous proposons de découvrir La Paumanelle et son environnement au fil des saisons

La Paumanelle comprises three buildings and is part of the local cultural heritage.

It was built using the local rammed earth technique (gravel and earth) and is a typical Bas-Dauphiné construction, the house being the oldest part.

It could have housed up to three families at a time.

The barn, built using the same technique, was a cattle shed and hayloft.

The wine press on the ground floor hummed with activity during the grape harvest.

Poultry lived in the hen house in front of the barn.

The property’s first inhabitants were farmers making their living from the produce of their vines, fields and livestock.

The revolt of Lyon silk workers (Canut Rebellion) led to silk manufacturers transferring work into the area so that they could continue to produce their silk using a local workforce prepared to work for low wages.

And so a weaving workshop gradually came into being. First, “la dent” was installed where we now have the conservatory. This was followed by a second construction linking it up to the house.

There were five weaving activities in progress in the workshop until the sixties.

As machines and synthetic fabrics appeared so the weaving industry declined and local home-based skills disappeared.

We began work on the barn in January 2003 to convert it into three bed and breakfast suites.

We began work on the barn in January 2003 to convert it into three bed and breakfast suites.

Part of the barn became “Belledonne”…

And the rest of the barn became “Chartreuse”…

Since its conversion, the former weaving workshop has become the hub of convivial evenings around the dining table or the fire for guests wishing to dine with us.

The name “La Paumanelle” is an anagram of our children’s first names – Emmanuel, Elodie and Pauline.

In January 2006 we began renovating the attic above the guest rooms. It took us two winters to complete work without disturbing our guests.

At the end of April 2007 we opened the library where we host workshops and theme days and a place to relax appreciated by our visitors.